Comment réussir sa formation en ligne ?

Comment réussir sa formation en ligne ?

5 astuces essentielles pour apprendre Ă  distance

choisir sa formation en ligne

Cela faisait longtemps que vous y pensiez.

Vous avez mûrement réfléchi. Vous allez devenir, pour un temps, un étudiant en ligne.

Mais cette fois sera diffĂ©rente des bancs de l’école ou de la facultĂ©.

Parce que vous apprendrez en fonction de vos choix. Pas en étant obligé de suivre un cursus imposé ou mal pensé. Les cours suivis à distance vont vous guider vers une nouvelle vie professionnelle.

Le digital learning est un vecteur puissant de maintien dans le marchĂ© du travail. Les mĂ©tiers Ă©voluant sans arrĂȘt, tout actif doit se former en cohĂ©rence avec les compĂ©tences recherchĂ©es.

Mais apprendre à distance demande de l’adaptation. Pour vous et vos proches.

Comment ĂȘtre sĂ»r de rĂ©ussir ? Comment choisir une bonne formation en e-learning ? Par quoi commencer ? Comment rester motivĂ© jusqu’au bout ?

Nous vous donnons 5 pistes Ă  suivre pour vous lancer dans votre nouvelle vie.

5 astuces pour apprendre Ă  distance

Faire le point sur ses envies

SalariĂ©, indĂ©pendant ou demandeur d’emploi, chacun peut ressentir au cours de son parcours professionnel l’envie de changement.

Ce dĂ©sir peut s’inscrire dans le cadre d’une Ă©volution de poste, d’une reconversion professionnelle, la mutation de son conjoint, le lancement d’une activitĂ© non salariĂ©e.

Ou tout simplement pour l’acquisition de nouvelles compĂ©tences.

 

Visualisez votre future profession

Savez-vous vraiment de quoi vous avez envie ? Cette question plutÎt anodine exige pourtant un minimum de réflexion.

Imaginez votre vie dans deux ans. Vous travaillez dans un bureau ? Chez vous ? Avec d’autres personnes ou seul(e) ? Devant un Ă©cran ou devant un chevalet ?

Ce processus peut se révéler trÚs difficile à réaliser seul car les possibilités sont innombrables.

Ainsi, toute vellĂ©itĂ© de nouvelle vie peut ĂȘtre relĂ©guĂ©e dans un coin obscur de votre cerveau Ă  cause :

  • du dĂ©couragement ;
  • de la peur ;
  • de l’indĂ©cision.

À force de vous dire que vous aimez bien faire des remĂšdes naturels mais que vous ne dĂ©testez pas non plus le commercial ou la relation client, votre cƓur ne sait pas oĂč donner de la tĂȘte.

Pour éviter de prendre la mauvaise voie professionnelle, le mieux est de se faire accompagner par une personne compétente.

 

Consultez des professionnels

Selon votre situation, diffĂ©rentes solutions peuvent s’appliquer.

  • Le bilan de compĂ©tences :

Il vous offre le recul nĂ©cessaire pour la construction de votre projet. Avec votre bagage, vous dĂ©finissez vos attentes et Ă©valuez vos compĂ©tences. Vous analysez votre dĂ©marche en rapport avec le marchĂ© de l’emploi.

  • Les tests d’orientation :

Si vous ĂȘtes Ă©tudiant, ces tests seront susceptibles de vous aiguiller vers un mĂ©tier d’avenir qui vous correspond.

  • Le conseiller en Ă©volution professionnelle :

Il vous accompagne gratuitement pour faire le point et définir votre projet professionnel. Ce dispositif est accessible à tous et partout en France.

Les contours de votre projet sont délimités. Vous pouvez passer à la définition de votre objectif.

 

Se fixer un objectif clair d’orientation professionnelle

Peu importe votre objectif. Du moment qu’il est Ă©laborĂ© en accord avec certains critĂšres qui optimisent votre apprentissage digital.

Pour ne pas partir dans tous les sens, faites appel à une méthodologie.

Si vous adoptiez le dispositif SMART pour clarifier vos objectifs ?

Outil de management, cette dĂ©marche constitue une Ă©tape indispensable dans l’élaboration d’un plan marketing.

L’acronyme SMART signifie SpĂ©cifique, Mesurable, Atteignable, RĂ©aliste, Temporel.

Détaillons cette méthode :

  • SpĂ©cifique. L’objectif existe lorsqu’il est attribuĂ© Ă  quelqu’un (vous), et qu’il est dĂ©fini de façon claire et comprĂ©hensible par tout le monde (votre entourage).
  • Mesurable. Il peut par dĂ©finition avoir une unitĂ© de mesure. Il est donc concret, quantifiable. Un exemple pourrait ĂȘtre de devenir soigneur animalier installĂ© avec un premier client dans 12 mois. Ou obtenir une augmentation de 20 % dans une nouvelle fonction dans son entreprise. Ou avoir augmentĂ© le chiffre d’affaires de son blog de 30 % en 3 mois.
  • Atteignable, c’est ĂȘtre ambitieux. Vous ĂȘtes obligĂ© de vous impliquer dans sa rĂ©alisation.
  • RĂ©aliste pour rester motivant et prendre en compte vos contraintes de temps et de ressources.
  • Temporel. L’objectif se matĂ©rialise dans un futur prĂ©cis. Ainsi, le 31 dĂ©cembre de l’annĂ©e suivant votre formation, vous aurez fixĂ© comme but d’atteindre l’augmentation de 30 % de votre chiffre d’affaires.

Chaque palier de dĂ©finition va se dĂ©cliner en un mini plan d’action personnel.

Définir vos objectifs de façon SMART va contribuer à maintenir votre cap.

Pour vous aiguiller vers les objectifs les plus réalistes possibles, utilisez des témoignages, des études, lisez des fiches métiers

Les efforts que vous fournirez deviendront mesurables. Vous gagnerez en efficacité.

Posez des jalons au cours de votre parcours d’apprentissage et ajustez si besoin vos objectifs pour qu’ils restent atteignables.

RĂ©alisez au fur et Ă  mesure de votre avancĂ©e les arbitrages nĂ©cessaires Ă  l’atteinte de votre but final.

Une fois cette Ă©tape aboutie, il vous faudra partir en quĂȘte de la formation Ă  distance adĂ©quate.

 

Choisir la bonne formation Ă  distance

Faire des Ă©tudes Ă  distance, c’est faire le choix de la libertĂ©.

Mais cette liberté dépendra en réalité de vos contraintes financiÚres, personnelles et professionnelles.

Vous allez devoir trouver la meilleure voie pour votre projet. Mais aussi dĂ©terminer le format qui s’adapte le mieux Ă  votre mode de vie et Ă  votre situation de travail.

 

Trouver sa formation sur Internet

Un large panel de formations dans tous les domaines est proposĂ©. Vous souhaitez devenir naturopathe, vous reconvertir dans l’immobilier, devenir dĂ©coratrice d’intĂ©rieur ou passer un diplĂŽme de niveau universitaire, les offres sont nombreuses et il est difficile de s’y retrouver. De plus, aucun site ne centralise l’ensemble des formations existantes.

Mais vous avez la capacitĂ© de savoir oĂč chercher.

Les contenus pĂ©dagogiques sont proposĂ©s soit par des organismes reconnus, comme le CNED, ou l’AFPA. Soit par des universitĂ©s ou des entreprises privĂ©es.

Depuis quelques années, des plateformes comme Udemy, Openclassroom proposent aussi des supports pédagogiques en vidéo gratuits ou à petits prix.

Pensez Ă  votre conseiller d’orientation qui sera une bonne source de dĂ©part pour votre recherche. Ou votre conseiller PĂŽle Emploi.

Vous trouverez Ă©galement de prĂ©cieuses informations sur la formation ou les mĂ©tiers sur le site du MinistĂšre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion.

Il vous propose également sur cet autre site la liste des organismes de formation compétents et à jour de leurs obligations.

Selon votre projet, une certification pourra ĂȘtre nĂ©cessaire. Une liste de celles qui sont inscrites au rĂ©pertoire national des certifications professionnelles (RNCP) pourra vous ouvrir des portes sur davantage d’opportunitĂ©s d’embauche.

S’il s’agit d’un domaine assez nouveau, une bonne formation non reconnue par l’État peut tout de mĂȘme s’avĂ©rer riche et suffisante selon vos besoins. Vous pouvez par exemple consulter les formations de qualitĂ© dĂ©jĂ  testĂ©es par nos soins.

Petite astuce : ne nĂ©gligez pas les groupes Facebook, oĂč vous pourrez demander des recommandations. Il y a toujours une ou des personnes qui auront testĂ© avant vous !

 

Savoir choisir en fonction de soi

Les meilleurs cours virtuels sont ceux qui vous correspondent. En fonction de vos compétences de base, de votre situation familiale, de votre ùge, de vos finances.

Encore une fois, tout dépend de vous.

Simplement, lors de votre décision, renseignez-vous sur :

– la notoriĂ©tĂ© et le sĂ©rieux de l’organisme ou de la personne qui propose les cours ;

– l’existence de tutorat ;

– la qualitĂ© du contenu ;

– la mise en pratique ;

– l’interactivitĂ© et la ludification des cours.

Prenez aussi en compte le format pĂ©dagogique qui s’adapte Ă  votre rythme de vie. Il diffĂšre selon les programmes ou les centres de formation :

  • formation longue ;
  • formation courte ;
  • classes virtuelles ;
  • webinaires ;
  • MOOC…

De plus, certains cours Ă  distance sont cadencĂ©s, ce qui laisse Ă  chacun le temps d’assimiler les nouvelles notions avant de passer aux suivantes.

N’hĂ©sitez pas Ă  tester notre quiz pour vous aider Ă  Ă©valuer votre profil d’apprenant en ligne.

Vous avez fait votre choix ?

Suivre un apprentissage à distance va vous demander beaucoup d’investissement personnel. Et du temps.

Une bonne organisation va s’avĂ©rer indispensable pour mener Ă  bien votre Ă©volution.

 

S’organiser pour mieux se former en ligne

Changer de cap professionnel génÚre des bouleversements importants dans vos habitudes.

Passons en revue les éléments indispensables pour mener à bien cette mission.

 

Organiser son cercle de travail

Votre cercle de travail contient deux dimensions :

  • L’entourage proche, qui doit ĂȘtre tenu au courant de votre dĂ©cision et des Ă©ventuels sacrifices de temps, d’argent et de disponibilitĂ© que cela va demander. La rĂ©ussite implique une adhĂ©sion de tous les participants, directs ou indirects.
  • L’espace physique de travail. Il sera amĂ©nagĂ© selon vos envies Ă  condition d’ĂȘtre au calme et rangĂ©.

Pour se tenir éloigné des distractions, il est préférable de pouvoir travailler dans un endroit confortable et tranquille. Plus votre bureau sera ordonné et peu chargé, et plus votre esprit sera clair et efficace.

 

GĂ©rer et cadencer son Ă©nergie

Pour atteindre son objectif, le mieux est de jalonner chaque étape. Cette démarche évite de se disperser, de se décourager et de se perdre en chemin.

 

Prenez le temps de construire un rétroplanning. Commencez par la fin et interrogez-vous sur la durée et les grandes étapes nécessaires pour atteindre votre but.

Votre formation s’étale sur 6 mois ? Mois par mois, puis semaine par semaine et enfin jour par jour, dĂ©finissez de façon rĂ©aliste les tĂąches Ă  effectuer depuis le jour 1.

Vous déterminerez ainsi votre planning de travail, en accord avec vos contraintes.

N’oubliez pas de vous accorder des pauses rĂ©guliĂšres pour ne pas saturer.

Le secret pour bien garder en mémoire et assimiler toutes les nouvelles connaissances acquises ? Revenez réguliÚrement en arriÚre. Faites des fiches. Chaque semaine par exemple, dédiez 1 heure pour une révision générale du programme.

PrĂ©voyez d’approfondir votre apprentissage avec des lectures supplĂ©mentaires, des vidĂ©os, des podcasts, des articles. Soyez curieux du domaine Ă©tudiĂ©.

Astuce de motivation : crĂ©ez un suivi chiffrĂ© sous forme de courbe (nombre de leçons en une semaine, volume d’heures de rĂ©vision, 
).

 

L’engagement dans la formation

Tous les nouveaux élÚves affichent au début une motivation gonflée à bloc.

Mais au fur et Ă  mesure de l’avancĂ©e dans les cours, cette belle envie s’effrite et cĂšde le pas aux sollicitations externes, au manque de temps et Ă  la perte de vue de ses objectifs.

Appliquer des solutions simples peut pourtant sauver votre cursus.

 

Vaincre la procrastination

Votre plus grand danger ? Vous !

À ce stade vous pouvez dĂ©jĂ  compter sur des objectifs solides, une super formation en ligne, un planning Ă  toute Ă©preuve, une organisation en bĂ©ton.

Reste un frein : notre tendance Ă  dĂ©caler les tĂąches au lendemain. À l’infini…

Pour éviter de se laisser dépasser, il est préférable de mettre au point trois éléments clés :

  • estimer ses forces et ses faiblesses d’apprentissage ;
  • se crĂ©er de nouvelles routines ;
  • se crĂ©er de petits objectifs faciles Ă  rĂ©aliser dans une journĂ©e.

Tout ce qui nous semble trop flou, trop éloigné dans le temps, ou démesuré risque en effet de ne pas exister.

Vous apprenez lentement ? Laissez-vous du temps entre chaque module.

Vous ne savez pas par oĂč commencer ? Faites un pas aprĂšs l’autre. Chaque jour sans faute.

 

Savoir trouver du soutien

Tout au long de votre apprentissage en ligne, la solitude devant votre Ă©cran peut devenir trĂšs pesante si vous n’anticipez pas.

Certains programmes incluent des coachings réguliers par visioconférence. Un des bénéfices non négligeable de cette pratique étant de pouvoir échanger avec un professionnel du domaine. Ne vous en privez pas.

De plus, le suivi d’un tuteur permet d’évaluer votre niveau, votre progression, et de connaĂźtre vos axes d’amĂ©lioration.

Autre avantage des programmes pédagogiques en ligne : le social learning. Le groupe privé Facebook illustre parfaitement cette nouvelle tendance. Il fait de plus en plus partie intégrante du contenu pédagogique. Les apprenants peuvent non seulement échanger leurs doutes, leurs questions, leurs éventuelles expériences clients, mais aussi se rencontrer virtuellement et physiquement. Un facteur de motivation et de soutien supplémentaire.

 

Se former à distance : ce qu’il faut retenir

Suivre des cours en ligne demande un gros travail personnel.

Commencez par un bilan pour déterminer précisément ce qui vous attire et va vous épanouir. Des professionnels peuvent vous aider.

Définissez votre intention avec méthode pour vous guider vers les bonnes études en ligne.

Celles qui collent Ă  vos besoins et votre mode de vie.

Vous tiendrez sur la longueur en définissant un rétro planning de travail et en vous installant un bureau aménagé à cette fin..

Sachez que la rĂ©gularitĂ© dans l’apprentissage constitue un puissant atout pour la rĂ©ussite. D’autant plus si vous ĂȘtes aidĂ© par un tuteur et soutenu par d’autres apprenants.

Si vous souhaitez d’autres informations, n’hĂ©sitez pas Ă  nous Ă©crire pour des conseils personnalisĂ©s !

Avis formation Objectif Micro Entreprise de StĂ©phanie – Jaimelapaperasse

Avis formation Objectif Micro Entreprise de StĂ©phanie – Jaimelapaperasse

Comment crĂ©er une micro entreprise (anciennement auto entreprise) ? Quelles sont les Ă©tapes Ă  suivre ? Les choses Ă  savoir ? Les erreurs Ă  Ă©viter ? Aaaaaah, mais comment s’en sortir ? L’administratif, ce n’est vraiment pas notre truc. Et on est prĂȘtes Ă  parier que ce n’est probablement pas trop le vĂŽtre non plus. On ne peut pas vous en vouloir. Mais on a une excellente nouvelle pour vous ! Il existe une personne sur cette terre qui s’est donnĂ© comme mission de nous simplifier l’administratif et le rendre accessible. AllĂ©luia ! 🙏 Autant vous le dire, heureusement qu’elle est lĂ . Dans cet article, vous trouverez notre avis sur la formation Objectif Micro Entreprise de StĂ©phanie de Jaimelapaperasse. Ainsi que notre interview avec elle. Bonne Ă©coute et bonne lecture !

Si vous avez encore des questions aprĂšs, n’hĂ©sitez pas Ă  nous contacter.

C’est par ici pour dĂ©couvrir la formation Objectif micro-entreprise.

Avis de la formation Objectif Micro Entreprise : le prix

đŸ”„ Alors, attaquons par la question qui vous brĂ»le les lĂšvres, Ă  laquelle vous pensez tout de suite, la question qui dĂ©terminera si oui ou non vous pourrez vous l’offrir, bon allez accouche : j’ai nommĂ© le prix. La formation Objectif Micro Entreprise est proposĂ©e Ă  ce jour Ă  2 tarifs diffĂ©rents :

  • 360 € en tarif individuel ;
  • 500 € en passant par le financement du CPF.

L’aide Ă  la formation est accessible Ă  la fois pour les salariĂ©.es et les entrepreneur.es. Cela peut ĂȘtre une bonne occasion pour s’offrir une formation utile (voire indispensable), pour crĂ©er et dĂ©velopper sa micro entreprise dans les meilleures conditions possibles.

Stéphanie explique trÚs clairement, et pas à pas, comment acheter sa formation via son compte CPF pour ne pas avoir à débourser son argent. Mais si vous ne passez pas par le financement de la formation, le paiement en 1 fois ou en 4 fois est tout à fait possible.

objectif micro-entreprise de jaimelapaperasse

Avis de la formation de Jaimelapaperasse : le contenu

Passons maintenant aux choses sĂ©rieuses : le contenu de la formation objectif micro entreprise. Nous n’allons pas faire durer le suspens plus longtemps (de toute façon, je crois que vous l’aviez compris), son contenu est d’une grande qualitĂ©.

Non seulement StĂ©phanie nous donne toutes les informations dont on a besoin, mais en plus elle les transmet de maniĂšre extrĂȘmement claire et comprĂ©hensible. Et rien que pour ça, chapeau.

Elle nous emmĂšne, pas Ă  pas, dans le processus de crĂ©ation de la micro-entreprise pour ne rien oublier. Mais elle nous accompagne Ă©galement dans ce qui vient aprĂšs. ImpĂŽts, dĂ©clarations, CFE, cotisations, TVA, ACRE, ARCE (oui oui, ça se ressemble beaucoup, mais non, ce n’est pas une erreur), et tous les autres groupes de lettres qu’on ne comprend pas.

Elle s’assure que rien ne soit laissĂ© au hasard ou qu’aucune information ne passe Ă  la trappe. Évidemment, son contenu est rĂ©guliĂšrement mis Ă  jour selon les derniĂšres rĂ©formes et les derniers changements.

En gros, si vous ĂȘtes allergique Ă  la paperasse, si vous ne savez pas par oĂč commencer, Ă  quel moment vous lancer, ou bien si vous avez dĂ©jĂ  crĂ©Ă© votre micro-entreprise mais que vous avez peur d’avoir oubliĂ© des choses lors de votre dĂ©claration, StĂ©phanie saura vous sauver. Rien que ça. 😇

 

Avis de la formation pour créer son auto entreprise avec Stéphanie : le format

Bien, et dans tout ça, comment nous les transmet-elle, ces précieuses informations ? Sous forme de petites vidéos.

La formation dure 3 h au total, rĂ©partie sur 3 modules. Chaque module compte entre 5 et 10 cours en vidĂ©o. Et chaque vidĂ©o dure elle-mĂȘme entre 5 et 10 minutes.

  • Module 1 : poser des bases solides dĂšs le dĂ©but de la crĂ©ation
  • Module 2 : la micro-entreprise au quotidien
  • Module 3 : aller plus loin dans la gestion administrative

Il y a également tout un module supplémentaire de compléments et bonus. Hyper pratique !

Quant Ă  la pĂ©dagogie, elle est trĂšs simple et efficace. Les vidĂ©os sont suffisamment courtes pour ĂȘtre digestes. On voit des slides rĂ©capitulatives de ce que dit StĂ©phanie en voix off. Son rythme est posĂ© et trĂšs rassurant. Et il y a Ă©galement des outils sous certains courts comme des fiches mĂ©mo. Ou encore des quizz pour s’assurer que nous ayons bien assimilĂ© tout ce que nous venons de voir.

 

Avis formation Objectif Micro Entreprise : Stéphanie

Et StĂ©phanie dans tout ça ? On l’adore. Si vous avez Ă©coutĂ© l’épisode tournĂ© avec elle, vous l’avez compris, elle est super sympa, trĂšs accueillante et elle maĂźtrise bien son sujet. Elle a travaillĂ© dans l’administratif en tant que salariĂ©e durant des annĂ©es avant de lancer cette formation, alors autant vous dire que c’est du sĂ©rieux.

Je sais que certaines personnes prĂ©fĂšrent voir le visage de la formatrice qui nous parle. Je fais gĂ©nĂ©ralement partie de celles-lĂ . Mais je dois dire que dans ce cas, ce n’est pas du tout gĂȘnant. Cela n’enlĂšve rien au contenu et on ne ressent pas de manque. Et puis, on a quand mĂȘme l’occasion de la voir sur instagram, si on veut associer un visage Ă  son nom.

StĂ©phanie a rĂ©ellement envie de nous aider dans tout ce bazar et, disons-le honnĂȘtement, dans ce stress qu’est la crĂ©ation et la gestion d’une micro-entreprise. En dehors de sa formation, elle reste extrĂȘmement disponible pour ses Ă©lĂšves et rĂ©pond Ă  toutes les questions que nous pourrions avoir. Ce qui n’est pas nĂ©gligeable, sachant que chaque cas individuel a bien souvent des particularitĂ©s (qui peuvent vite nous perdre).

 

Réussir à créer sa micro entreprise sereinement : notre avis sur la formation de Stéphanie de Jaimelapaperasse

On vous le redit encore une fois ? Allez : la formation Objectif micro-entreprise de Stéphanie de Jaimelapaperasse, elle déchire.

Elle nous enlĂšve une belle Ă©pine du pied en rassemblant au mĂȘme endroit et de maniĂšre claire toutes les informations fiables dont nous avons besoin. 

Si vous avez des doutes ou n’ĂȘtes pas encore certain/es d’acheter sa formation, vous pouvez tout Ă  fait commencer par ses ressources GRATUITES :

Et si vous avez encore des questions, n’hĂ©sitez pas Ă  nous contacter ou Ă  les poser directement en commentaire pour faire profiter de la rĂ©ponse aux autres. 🙂

lien affilié
Vivre de son blog | 5 idées de produits à vendre

Vivre de son blog | 5 idées de produits à vendre

Vous vous ĂȘtes peut-ĂȘtre dĂ©jĂ  questionnĂ© sur les revenus des blogueurs professionnels. Comment peut-on gagner sa vie avec le blogging ? Que peut-on vendre sur internet sans pour autant possĂ©der une boutique en ligne ? Nous allons rĂ©pondre Ă  ces questions et vous faire dĂ©couvrir 5 idĂ©es de produits Ă  vendre pour vivre de son blog.

vivre de son blog idées produits

Vivre de son blog grĂące au coaching

L’un des meilleurs moyens pour gagner sa vie en ligne rapidement est de proposer des coachings. Le principe est simple : apporter des savoir-faire et des conseils Ă  votre audience afin de rĂ©pondre Ă  un besoin ou Ă  un problĂšme bien dĂ©fini. C’est facile Ă  mettre en place, et relativement accessible en termes de prix pour vos lecteurs.

Soyons plus concrets et prenons un exemple. Vous ĂȘtes professionnel, ou vous avez simplement de l’expĂ©rience Ă  partager dans le domaine de la cuisine. Vous pouvez vous adresser Ă  tous ceux qui, comme vous, veulent Ă©pater leurs amis ou surprendre leur conjoint avec un dĂźner inoubliable. Mais voilĂ , vos lecteurs ont besoin d’ĂȘtre guidĂ©s pour acquĂ©rir les bons gestes. Vous pouvez donc leur proposer un coaching lors duquel vous montrez les techniques prĂ©cises Ă  employer et les astuces pour mieux rĂ©ussir ses plats.

Autre exemple, vous travaillez dans la comptabilitĂ©. Pas trĂšs engageant Ă  premiĂšre vue. Pourtant, nombre d’auto-entrepreneurs et crĂ©ateurs de business en ligne ont besoin de conseils dans ce domaine. Vous leur proposez donc 1h Ă  2h de coaching pendant lequel vous rĂ©pondrez Ă  toutes leurs questions. Vous leur proposerez aussi des outils et solutions pour optimiser leur gestion au quotidien.

Pour faire simple, le coaching, c’est du conseil personnalisĂ© rĂ©munĂ©rĂ©. Ce type de service peut dĂ©buter Ă  quelques dizaines d’euros et jusqu’Ă  300 € et plus, en fonction du domaine.

 

Vendre des formations en ligne

La mĂ©thode la plus pĂ©renne pour vivre de son blog est de proposer des cours et des formations en ligne. Cela demande un gros travail de prĂ©paration en amont, car il n’est pas question de vendre un contenu pauvre ou mĂ©diocre. Dans ce cas, vos acheteurs verraient vite le pot aux roses et vos ventes s’effondreraient rapidement.

Il existe plusieurs maniĂšres de rentabiliser ses connaissances et compĂ©tences. La formation en ligne est le moyen qui permet d’automatiser vos rentrĂ©es d’argent sur le long terme. Mais avant que ce ne soit le cas, il convient de mener un travail de promotion pour faire connaĂźtre votre contenu. Pensez aussi que cela demande un investissement pĂ©cuniaire plus consĂ©quent pour vos lecteurs. Ils hĂ©siteront donc davantage Ă  acheter ce type de « gros » produit. L’idĂ©al est de mettre en avant des tĂ©moignages. Si vous n’en avez pas encore, vendez un rĂ©sultat avec une promesse. Attention, ce ne doit pas ĂȘtre du flan !

Prenons le cas d’un coureur. Sans ĂȘtre un grand marathonien, vous avez l’habitude de courir chaque semaine et pouvez couvrir 20 km sans problĂšme. En parallĂšle, vous suivez un rĂ©gime Ă©quilibrĂ© et connaissez quelques recettes dĂ©licieuses et bonnes pour la santĂ©. Vous pourriez montrer Ă  vos lecteurs qu’il est possible de retrouver la forme et faire fondre leurs kilos en suivant votre programme complet sur 8 semaines, 3 mois, 6 mois, etc. N’hĂ©sitez pas Ă  proposer plusieurs formules.

La formation et les cours en ligne sont un excellent moyen de se rĂ©munĂ©rer et vivre de son site web. Attention tout de mĂȘme, le contenu doit ĂȘtre de grande qualitĂ©. Vos acheteurs doivent avoir le sentiment de rentabiliser leur investissement.

 

Monétiser des mini-produits

Vous souhaitez peut-ĂȘtre crĂ©er un blog sans pour autant en vivre Ă  plein temps. Si votre but est simplement de vous constituer un petit revenu complĂ©mentaire, monĂ©tiser des mini-produits est une piste Ă  explorer.

Vous bloguez quelques heures par-ci, par-lĂ , mais vous n’avez pas le temps de crĂ©er une formation ni de vous investir dans du coaching personnalisĂ©. Pensez aux mini-produits. Ce sont de petits documents, au format PDF ou bien vidĂ©o, qui apportent un conseil, une astuce. Il ne s’agit pas de rĂ©pondre Ă  un besoin fondamental de votre communautĂ©, mais plutĂŽt d’apporter des petits « tips » pour l’aider au quotidien.

Vous ĂȘtes par exemple femme au foyer et vous crĂ©ez rĂ©guliĂšrement des supports d’activitĂ©s parascolaires pour vos enfants. Vous partagez Ă©galement vos sorties et votre vie de famille avec vos lecteurs et abonnĂ©s. Votre audience apprĂ©cie votre contenu, le commente et le partage. Pourquoi ne pas rentabiliser ce temps ? Vous pourriez proposer sur votre blog des documents PDF qui regroupent des activitĂ©s et supports pĂ©dagogiques Ă  imprimer. Pensez Ă  les dĂ©cliner sur plusieurs thĂ©matiques : les saisons, NoĂ«l, les hĂ©ros prĂ©fĂ©rĂ©s de vos enfants, etc.

Ce type de produit doit rĂ©pondre Ă  un besoin ponctuel. On peut penser par exemple Ă  un planning dĂ©taillĂ© de recettes pour 1 semaine, un ensemble de mini-vidĂ©os pour apprendre Ă  se relaxer avant de dormir, etc. Ce type de mini-document doit ĂȘtre accessible. Le prix se situe entre 1 € et 8 € environ pour provoquer l’achat. Si le contenu est intĂ©ressant et souvent renouvelĂ©, votre audience achĂštera rĂ©guliĂšrement.

 

Promouvoir un espace abonnement

Si vous adorez crĂ©er du contenu, vous pouvez promouvoir un espace abonnement. En s’inscrivant par mail, vos lecteurs vont s’abonner Ă  vos conseils et vos astuces. Vous allez leur proposer, moyennant une tarification mensuelle, un espace sur lequel ils auront accĂšs Ă  des contenus exclusifs.

Vous adorez la photographie et c’est mĂȘme une passion. Vous cherchez sans cesse Ă  amĂ©liorer vos prises de vue et vous ĂȘtes constamment au fait des nouveautĂ©s en ce qui concerne le matĂ©riel. Je vous invite Ă  crĂ©er un espace abonnement dans lequel vous proposerez des articles et tests inĂ©dits sur les nouveautĂ©s en matiĂšre de photographie.

Vous pourriez vous filmer et expliquer des techniques pointues, rĂ©digez aussi des articles longs, dĂ©taillĂ©s et illustrĂ©s. Le but est de proposer sans cesse de la nouveautĂ©. Le lecteur doit dĂ©couvrir des contenus uniques. En plus des vidĂ©os et articles, vous pouvez mettre en avant l’accĂšs Ă  une formation par mois. Il s’agit simplement d’un cours sur un thĂšme spĂ©cifique : rĂ©ussir ses photos en macro ou savoir photographier un portrait par exemple.

Ici encore, vous devez proposer de la valeur ajoutĂ©e Ă  l’audience de votre blog. Il faut lui procurer un sentiment de proximitĂ© et d’exclusivitĂ©.

 

Se rĂ©munĂ©rer avec l’affiliation

Une des techniques les plus utilisĂ©es pour crĂ©er un blog rĂ©munĂ©rĂ© est l’affiliation. Le fonctionnement est simple Ă  comprendre. Vous Ă©crivez des articles, des guides d’achat ou des vidĂ©os de prĂ©sentation pour un ou plusieurs produits. Un lien est prĂ©vu pour que votre audience clique dessus et puisse les acquĂ©rir. Vous touchez en contrepartie une rĂ©munĂ©ration sur le prix d’achat.

Si vous voulez promouvoir des produits en ligne sans avoir la contrainte de gestion des stocks ni du service client, optez pour l’affiliation. Sachez toutefois que les programmes d’affiliation (notamment chez Amazon) sont peu rĂ©munĂ©rateurs, Ă  moins d’avoir un trafic important. Cela peut tout de mĂȘme ĂȘtre le moyen de gagner de l’argent en ligne avec une mĂ©thode peu contraignante.

Si vous ĂȘtes un adepte de produits high-tech et que vous aimez tester les nouveautĂ©s, proposez des guides d’achat et des tests. Mettez Ă  l’honneur les meilleurs produits pour vos liens d’affiliation. Gare Ă  vous en cas d’items dĂ©fectueux ou pauvres en qualitĂ© ! Vos lecteurs seront mĂ©contents de vos mauvais conseils et vous risquez de perdre du trafic. Au contraire, si vous proposez systĂ©matiquement des avis honnĂȘtes et utiles, foncez.

Vous ne serez probablement pas millionnaire uniquement grĂące Ă  l’affiliation, autant vous le dire. Le pourcentage de rĂ©munĂ©ration est trĂšs variable selon les produits que vous recommandez et beaucoup d’autres facteurs entrent en jeu. RĂ©flĂ©chissez donc Ă  votre stratĂ©gie, selon votre thĂ©matique, avant de choisir cette technique de monĂ©tisation. Elle n’est pas intĂ©ressante pour tous les projets. Par exemple, les produits numĂ©riques (comme les formations en ligne) sont souvent plus rĂ©munĂ©rateurs que les produits physiques (les livres, par exemple).

 

Vivre de son blog en vendant des produits en ligne, c’est possible

Avant de vous enthousiasmer Ă  l’idĂ©e d’obtenir des revenus grĂące Ă  un blog, sachez que cela demande du temps. Vivre de son blog est possible, mais anticipez sur la durĂ©e nĂ©cessaire pour vous constituer une audience fidĂšle et promouvoir vos contenus. Il vous faut crĂ©er des rĂ©ponses pertinentes aux problĂšmes de vos lecteurs. Dernier point essentiel : choisissez votre thĂ©matique et votre positionnement avec soin. Demandez-vous si vous rĂ©pondez Ă  un besoin, et si cela peut se vendre !

 

Elise Lechanoine

 

Image par Peggy und Marco Lachmann-Anke de Pixabay

Apprendre l’Anglais Rapidement avec Lauriane du Marathon des Langues

Apprendre l’Anglais Rapidement avec Lauriane du Marathon des Langues

Vous avez un but, un rĂȘve, un objectif, ou un challenge personnel : apprendre l’anglais rapidement ? Ça tombe bien, Louise et moi vous proposons une interview pĂ©tillante avec Lauriane, du blog Le Marathon des Langues. Elle nous parle en dĂ©tail de son accompagnement en ligne pour apprendre l’anglais efficacement, grĂące Ă  une pĂ©dagogie bien ficelĂ©e qui s’adapte Ă  votre quotidien et vos habitudes. Sa promesse : apprendre l’anglais en 6 mois, pas en 10 ans !

Lauriane n’était pas trĂšs douĂ©e en langues au lycĂ©e. Elle s’est vite rendu compte que la mĂ©thode d’apprentissage de l’anglais dans notre systĂšme scolaire actuel ne lui convenait pas. MalgrĂ© tout, elle avait terriblement envie de s’amĂ©liorer pour pouvoir voyager librement. Alors elle a crĂ©Ă© sa propre mĂ©thode. Une autre façon d’apprendre Ă  parler anglais, espagnol, portugais, ou toute autre langue Ă©trangĂšre, Ă  vrai dire.

Nous l’avons donc accueilli sur notre podcast Parle moi d’toi, afin qu’elle nous en dise un peu plus. Eh oui, on Ă©tait bien curieuses de discuter avec elle et d’en dĂ©couvrir un peu plus. C’est avec plaisir que nous lui avons posĂ© toutes nos questions sur son accompagnement.

Le but ? Vous aider Ă  vous faire un avis sur sa formation en ligne Le Marathon d’Anglais©, si elle vous intĂ©resse, vous aussi.

On a passĂ© un super moment, bien rigolĂ©, et beaucoup appris. On sent que Lauriane est absolument passionnĂ©e par ce qu’elle fait et qu’elle maĂźtrise bien son sujet. Elle nous parle de blocages psychologiques, de dĂ©veloppement personnel, de mĂ©thode d’apprentissage, de bienveillance, etc. Bref, de quoi dĂ©couvrir son accompagnement et sa personnalitĂ© plus en profondeur.

Sur ce, on vous souhaite une bonne Ă©coute et on se retrouve aprĂšs avec plaisir pour en discuter, si l’envie vous prend.

apprendre l'anglais en 6 mois

 DĂ©couvrir le Marathon d’Anglais© de Lauriane

 

  • [ 4 : 30 ] Pourquoi Lauriane a crĂ©Ă© le Marathon d’Anglais ?
  • [ 10 : 05 ] Combien de temps dure cet accompagnement ?
  • [ 10 : 51 ] Est-ce qu’il y a des prĂ©requis pour intĂ©grer la formation d’anglais ?
  • [ 12 : 38 ] Quelle est la pĂ©dagogie de Lauriane ? Sous quelle forme est sa formation ?
  • [ 16 : 32 ] Y a-t-il des exercices proposĂ©s ? Des corrections ? Des mises en situation pour pratiquer la langue ?
  • [ 20 : 18 ] Est-ce qu’il y a une communautĂ© pour les Ă©lĂšves ?
  • [ 24 : 00 ] Y a-t-il des Ă©lĂšves qui parle couramment l’anglais Ă  la fin du Marathon d’Anglais© ?
  • [ 26 : 43 ] Quel est le profil type des Ă©lĂšves de ce programme ?
  • [ 28 : 48 ] Quel a Ă©tĂ© le parcours de Lauriane ?
  • [ 35 : 22 ] Un nouveau projet Ă  venir ?

Encore merci Ă  Lauriane d’avoir acceptĂ© notre invitation. C’était un plaisir d’échanger ! Vous devriez avoir de quoi vous faire un avis sur la formation d’anglais du Marathon des Langues.

 

Les liens mentionnés dans cet épisode

👉 La formation de Lauriane : Le Marathon d’Anglais©
👉 
Retrouvez les autres Ă©pisodes de Parle moi d’toi

Si vous avez des questions, vous pouvez bien sûr nous les poser en commentaire ou directement par message sur Instagram. On vous répondra avec plaisir !

đŸ“·Â Maquette photo crĂ©Ă© par freepik

DĂ©marcher Quand on est Timide : Mission Impossible ?

DĂ©marcher Quand on est Timide : Mission Impossible ?

DĂ©marcher quand on est timide peut sembler bien difficile. MĂȘme quand on n’est pas timide d’ailleurs. Quand on dĂ©bute et que tout est nouveau, rĂ©ussir Ă  vendre ses services, trouver des clients, approcher des prospects, etc., tout cela peut dĂ©stabiliser, voire rebuter. MalgrĂ© tout, c’est une Ă©tape obligatoire, alors autant faire en sorte qu’elle se passe le mieux possible.

Le monde du business en ligne est bien diffĂ©rent du monde du travail, disons « classique ». Il se dĂ©marque de ce que l’on nous a appris Ă  l’Ă©cole et les codes ne sont pas les mĂȘmes. Je ne connais aucune rĂ©dactrice web qui s’est pointĂ©e Ă  un entretien d’embauche avec un CV et une lettre de motivation par exemple. Alors, forcĂ©ment, quand on dĂ©couvre cet environnement, on a besoin d’un temps d’adaptation et d’apprentissage pour pouvoir dĂ©marcher dans de bonnes conditions.

On vous rassure tout de suite, ce n’est pas mission impossible, non. Bien au contraire, il existe beaucoup de choses que vous pouvez mettre en place pour apprendre Ă  prospecter. C’est justement le sujet de notre Ă©pisode de podcast du jour. Louise m’a posĂ© plein de questions sur mes dĂ©buts Ă  moi (qui ne remontent pas Ă  si longtemps que ça, d’ailleurs). Elle s’intĂ©resse aux conditions dans lesquelles j’ai commencĂ© Ă  dĂ©marcher puis Ă  tous les changements que j’ai effectuĂ©s pour que tout soit bien plus simple et plus efficace.

On parle des choses concrĂštes et pratiques que j’ai mises en places, de la formation que j’ai suivie pour m’aider dans tout ça, mais aussi d’Ă©tat d’esprit et du rĂŽle du mental dans la prospection et dans les relations avec les clients plus largement. C’est un Ă©pisode trĂšs spontanĂ© et sans langue de bois, qui devrait vous plaire. On compte sur vous pour nous partager votre avis en commentaire d’ailleurs. ?

demarcher quand on est timide

Les questions dans cet Ă©pisode de Parle moi d’toi

 

Sur ce, je ne vous retiens pas plus longtemps. Place Ă  notre Ă©pisode : dĂ©marcher quand on est timide. Il nous tient beaucoup Ă  coeur et on espĂšre que vous aimerez autant l’Ă©couter qu’on a aimĂ© l’enregistrer. Vous trouverez toutes les questions abordĂ©es au cours de ce podcast juste en dessous. âŹ‡ïž Bonne Ă©coute !

? 0″59 : Est-ce qu’Olga se souvient de la premiĂšre fois oĂč elle a dĂ» dĂ©marcher un client ?
? 1″44 : Qu’est-ce qui a Ă©tĂ© le plus difficile pour elle pour prospecter ?
? 4″33 : Pendant combien de temps Olga a dĂ©marchĂ© des clients ?
? 5″48 : Qu’est-ce qui a changĂ© dans sa mĂ©thode pour trouver des clients ?
? 6″41 : Quelle formation a-t-elle suivie pour enfin dĂ©marcher efficacement ?
? 7″59 : Comment prĂ©senter un beau portfolio pour un rĂ©dacteur web ?
? 10″01 : Comment dĂ©marcher quand on est timide ?
? 11″26 : L’importance de se former pour prendre confiance
? 12″00 : Quels sont les conseils d’Olga pour dĂ©marcher ?
? 13″58 : Quelles sont les qualitĂ©s importantes pour prospecter ?

 

Les liens utiles

 

Notre podcast avec Morgane Leroy sur sa formation « Deviens un Pro du démarchage client »
Le podcast « Entreprendre quand on est introverti : Bonne idée ? »
Notre article de blog : Comment on s’est lancĂ©es dans le blogging
Instagram Choisir sa formation

Vous avez aimĂ© l’Ă©pisode ? N’hĂ©sitez pas Ă  vous abonner sur votre plateforme d’Ă©coute et Ă  nous laisser un petit commentaire. ?

Pin It on Pinterest