Entreprendre quand on est Introverti : Bonne Idée ?

Entreprendre quand on est Introverti : Bonne Idée ?

Entreprendre quand on est introverti, cela peut sembler contradictoire. Et pourtant, à y regarder de plus près, ce n’est finalement pas une si mauvaise idée. Les personnes introverties ne sont pas nécessairement timides ou en manque de confiance en soi.

En revanche, elles sont tournées vers elles-mêmes, fuient les situations conflictuelles et ont besoin de calme. Dans ce sens, la vie de freelance et le travail à domicile offrent des avantages non négligeables : pas de collègues (parfois relous), un environnement de travail calme, un emploi du temps modulable, bref, un job sur mesure.

Dans cet épisode de podcast, Olga nous partage son quotidien de freelance introvertie et timide. C’est moi, Louise, qui lui pose des questions pour mieux comprendre. Elle nous explique ce que cela implique pour son business et comment elle gère ça tous les jours, ce qu’elle met en place, etc. Olga nous donne plein de bons conseils pour ne pas se laisser envahir et réussir à canaliser son énergie.

Elle a même décidé de se dévoiler un peu plus et de parler de sa phobie. En effet, c’est un sujet très important pour elle qui a un impact énorme sur sa vie professionnelle comme personnelle. D’ailleurs, elle en fera certainement un article complet pour en parler plus en détail. On est persuadées que cela peut aider beaucoup d’autres personnes dans son cas.

Trêve de bavardages, on vous laisse découvrir l’épisode du jour et on vous souhaite bonne écoute. 🎧

entreprendre quand on est introverti

Ce que vous allez trouver dans cet épisode

🎙 0″59  : Ça veut dire quoi être introverti ? 

🎙 2″17  : La différence entre introverti et timide

🎙 3″41 : À quel type de réaction, physique ou mentale, la timidité peut-elle mener ?

🎙 5″43  : Comment gérer un business quand on est timide ? Quelles sont les répercussions ?

🎙 7″59  : Est-ce difficile de ne pas abandonner ?

🎙 9″33  : Comment gérer sa personnalité introvertie et sa timidité au quotidien ?

🎙 12″35 : Quels conseils pour réussir à être entrepreneure quand on est introverti ?

🎙 14″57  : Peut-on entreprendre quand on est introverti et timide ?

Entreprendre quand on est introverti : en bref

Voilà, on est ravies de pouvoir parler de ça en toute sincérité avec vous. La vie d’entrepreneur est faite de hauts et de bas, ce n’est pas toujours tout rose et c’est bien d’en parler. N’hésitez pas à nous dire si ce thème vous a plu.

Les liens mentionnés dans l’épisode :

 

Comment créer un blog en 2020 ? 6 étapes

Comment créer un blog en 2020 ? 6 étapes

Vous avez envie de vous lancer dans la création d’un blog ? Mais vous ne savez pas par commencer ? Vous aimeriez sans doute savoir quelle est la marche à suivre pour enfin vous lancer dans ce projet. On vous propose donc 6 étapes, que l’on a nous-mêmes suivies pour créer le blog Choisir sa Formation. Avant toute chose, il faut commencer par définir une stratégie pour votre blog : quelle sera la raison d’être de votre site ? Une fois que vous aurez la réponse à cette question, vous pourrez alors vous lancer sur les aspects plus techniques. Vous êtes prêts ? Alors c’est parti, découvrez avec nous comment créer un blog en 2020.

comment créer un blog

1. Définir une stratégie pour créer un blog

Avoir une stratégie pour lancer votre blog est essentiel. Cela vous permettra de ne pas vous éparpiller.

Tout d’abord, il est important de bien déterminer le sujet autour duquel vous allez créer votre site et votre communication. Plus vous serez précis, plus vous pourrez vous positionner dans une niche. C’est-à-dire un domaine dans lequel il y a de la demande, avec (relativement) peu de concurrence. Le sujet peut être un de vos domaines d’expertise ou alors une de vos passions. Le plus simple est de choisir un thème qui vous plait et pour lequel vous avez beaucoup de connaissances. Il sera plus facile pour vous d’en parler et de captiver vos lecteurs.

Ensuite, il faut que vous choisissiez une cible à qui vous allez vous adresser. Par exemple, pour un blog sur l’organisation, vous pouvez décider que votre cible sera : les mamans qui manquent de temps. Ou bien, pour un site sur la cuisine végétarienne, votre cible pourrait être : les sportifs de haut niveau. 

Plus votre cible (ou persona) sera claire, plus vous allez attirer du trafic qualifié sur votre blog. Vos lecteurs seront des personnes intéressées par le sujet précis pour lequel vous démarrer un site internet. Si vous connaissez votre persona, il sera aussi plus évident d’aborder certains sujets.

Le nom de votre blog est tout aussi important. Vous pouvez choisir un nom qui évoque le thème que vous abordez, par exemple. C’est simple et efficace. Mais vous pouvez aussi choisir de donner votre propre nom à votre site. Ou encore, vous pouvez lui trouver un nom original. Attention cependant, n’utilisez pas un nom trop compliqué. Le but est qu’il soit lisible et facile à mémoriser pour vos futurs lecteurs.

On vous en dit encore plus dans notre ebook gratuit : créer un blog en 30 jours, disponible en bas de cet article.

 

2. Choisir un hébergeur et un nom de domaine pour démarrer un blog

Maintenant que vous avez bien défini le thème de votre blog, la cible à laquelle il s’adresse ainsi que son nom, vous allez devoir choisir un hébergeur pour créer votre blog. Qu’est-ce qu’un hébergeur ? C’est une plateforme qui possède des serveurs pour vous permettre d’héberger les données de votre site de manière sécurisée. 

Vous avez plusieurs possibilités : OVH, Switch, Ionos 1&1. Nous avons pris Ionos 1&1 et nous en sommes très satisfaites.

Dans le premier point, on a évoqué le nom de votre blog. Eh bien c’est avec votre hébergeur que vous allez acheter votre nom de domaine. Il existe plusieurs forfaits, la plupart sont mensuels. Pour le nôtre, c’est environ 10 euros par an. Le prix peut varier, mais il tourne généralement autour d’une dizaine d’euros pour un forfait de base. 

Il se peut que l’hébergeur ne valide pas votre nom de domaine, parce qu’il est déjà utilisé. Dans ce cas, essayez des variations. Ajoutez des traits d’union entre les mots, ou bien choisissez un synonyme.

 

3. Lancer son blog avec WordPress

Une fois que vous avez pris votre hébergeur, la troisième étape pour créer un blog, c’est de choisir un CMS (Content Management System). Là, on vous recommande vraiment WordPress. 

Cette plateforme vous permet de construire votre blog de manière intuitive. Attention, choisissez bien wordpress.org et non wordpress.com. La version .org vous donne plus d’options et est gratuite avec votre hébergeur.

À partir de WordPress, vous allez pouvoir construire votre site internet, en choisissant un thème. Il en existe des gratuits, mais vous allez très vite être bloqué, ils sont très limités. Vous pouvez donc opter pour un thème payant. Nous avons fait ce choix. 

Divi est un thème qui vous propose une grande quantité de templates de pages déjà existantes. Vous n’avez plus qu’à choisir. Pour l’achat de Divi, c’est au choix : vous pouvez payer le thème à vie ou bien par année. À vous de voir l’option qui vous convient le mieux.

 

4. Créer les pages principales d’un blog 

Bravo, vous avez enfin votre blog. Maintenant, il va falloir créer les pages qui vont structurer le site. Pour le démarrage, il est important d’avoir certaines pages en place. 

Pour commencer, la page d’Accueil. C’est celle sur laquelle vos visiteurs arrivent directement quand ils visitent votre site. Cette page doit être assez claire pour que le lecteur comprenne pourquoi il est là. Vous devez y faire apparaître les éléments les plus importants de votre business.

Ensuite, la page À propos est la page qui va refléter la personne (ou la marque) que vous êtes. Vous allez parler des solutions que vous apportez à vos lecteurs, de votre cheminement pour arriver à la création de votre blog et enfin, parler de vous.

La page Contact est une page importante pour permettre aux visiteurs de vous joindre. Ils peuvent vous écrire un mail via votre blog directement ou bien vous contacter via les réseaux sociaux.

Et enfin, les pages des mentions légales et politique de confidentialité. Elles sont obligatoires sur tout site internet, alors accordez-leur une importance toute particulière. Vous pouvez lire l’article sur WPmarmite à ce sujet.   

5. Écrire ses premiers contenus pour son blog

Ça y est, vous allez pouvoir créer vos premiers articles !

Pour le démarrage, il n’est pas obligatoire d’avoir énormément de contenu. Contentez-vous de créer 2 ou 3 articles de grande qualité. Restez bien dans votre thématique, afin de donner plus de précisions à vos lecteurs sur votre activité et/ou les services que vous proposez. Écrivez vos articles avec des approches variées pour attirer différents profils.

Une fois que les 3 articles piliers sont rédigés, vous pouvez établir un planning éditorial pour tous les autres articles que vous voulez publier dans le futur. Avoir un planning va vous permettre de rester organisé et de savoir dans quelle direction vous vous dirigez. 

Vous pouvez établir un rythme de publication hebdomadaire, bimensuel ou mensuel. Le plus important est de rester constant pour mieux fidéliser.

 

6. Rédiger des articles bien référencés

La dernière étape est de rédiger des articles optimisés. Cela veut dire que vous rédigez pour le web, afin que Google référence vos articles. Le but est qu’il les place dans les premières positions de la page de résultats, dans votre thématique. 

Pour cela, il y a plusieurs règles à respecter. On vous invite à lire l’article que l’on a publié à ce sujet. 

Les principaux critères pour un article bien optimisé sont : 

  • un title qui contient votre requête clé
  • des sous-titres travaillés
  • un bon choix de mots-clés
  • un vocabulaire riche pour travailler le champ lexical
  • et de la qualité

Cela prend du temps pour qu’un article soit bien référencé. Vous allez donc devoir faire preuve de patience.

Créer un blog en 2020 : Ce qu’il faut retenir 

Beaucoup d’entre vous ont certainement envie de vous lancer dans le blogging. Mais, sans avoir de connaissances, ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Pour être prêt à mettre votre blog en ligne, on vous conseille donc de suivre les 6 étapes suivantes :

  • définir une stratégie pour créer un blog ;
  • choisir un hébergeur et un nom de domaine pour démarrer un blog ;
  • lancer son blog avec WordPress ;
  • créer les pages principales du blog ;
  • écrire ses premiers contenus pour son blog ;
  • rédiger des articles bien référencés.

Pour aller plus loin, découvrez notre ebook gratuit : un plan de 4 semaines pour créer votre blog de A à Z. On vous donne encore plus d’astuces sur l’identité visuelle de votre site, le logo, les plugins à installer sur WordPress, utiliser Pinterest pour développer son trafic, etc.

En 2020, créer un blog avec WordPress est la solution la plus simple. Attention, ça ne veut pas dire facile. Mais c’est vraiment l’option la plus pro et celle qui vous permettra de construire un blog à votre image et selon vos envies. Tout est assez intuitif et vous aurez la garantie d’avoir un beau blog qui donne envie.

Dépassez votre peur de vous lancer et lancez votre blog en 30 jours en suivant le guide pas à pas. ⤵️

lien affilié
Être auto entrepreneur et salarié en même temps : 5 avantages

Être auto entrepreneur et salarié en même temps : 5 avantages

Si vous avez une passion, un projet personnel, une idée de business, etc., vous vous êtes peut-être déjà demandé comment tout quitter et enfin vous lancer ? Mais est-ce que vous vous êtes déjà dit que c’était faisable de ne rien quitter et de développer votre projet malgré tout ? C’est possible ! Vous pouvez garder votre emploi de salarié et travailler sur votre temps libre en tant que freelance. Et il y a même quelques avantages à le faire. L’un d’entre eux est la possibilité d’avoir une sécurité financière. Cela vous aidera à vous lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat. Alors restez avec nous et découvrez 5 avantages à être auto entrepreneur et salarié en même temps.

être auto entrepreneur et salarié

1. Auto entrepreneur et salarié : se donner une sécurité financière pour développer son projet

On le sait tous, c’est souvent la question financière qui nous bloque dans le lancement de nos projets. Être salarié, c’est avoir une sécurité financière. Tous les mois, vous avez le même salaire, ce qui vous permet de vivre en établissant un budget, en épargnant. 

Lorsque l’on se lance dans l’entrepreneuriat, l’argent est souvent le premier frein. On est jamais vraiment certain du revenu que l’on va pouvoir se dégager. Et pourtant, on a tous des charges à payer, une famille à nourrir. C’est cette incertitude qui peut vous bloquer.

Quand on y pense, allier entrepreneuriat et salariat vous donne une liberté financière. Pour le démarrage de votre activité en tant qu’auto entrepreneur, rien ne vous empêche de garder votre emploi pour vous assurer une rentrée d’argent. À noter qu’il existe des catégories d’emploi avec lesquelles il est impossible de cumuler un statut d’auto entrepreneur. Par exemple, la fonction publique. L’argent gagné en tant que salarié va pouvoir être réinvesti dans votre entreprise personnelle. Dès lors que votre projet sera rentable, vous pourrez quitter votre travail ou le garder si vous aimez faire les deux. 

 

2. Freelance et salarié : se donner du temps pour se développer 

Évidemment, vous n’aurez pas vos journées entières à consacrer à votre projet, à la différence d’un freelance qui vit entièrement de son activité. Il va falloir que vous arriviez à combiner vos deux emplois du temps. Vous pouvez, par exemple, consacrer une journée dans votre week-end au nouveau projet ou quelques soirées en semaine. Il est important de penser à vous accorder des moments de repos.

Le fait d’avoir du temps est un vrai plus pour peaufiner votre nouveau projet entrepreneurial. L’assurance d’avoir un salaire à la fin du mois va vous permettre de prendre le temps de faire des essais-erreurs, de déterminer l’offre qui va se vendre comme des petits pains, de choisir une meilleure image de marque, de vous adapter en fonction de la demande, de vous former, etc. Et c‘est cette précision qui va vous mener à la réussite. 

Vous allez pouvoir créer le projet qui vous correspond le mieux pour arriver à un produit final dont vous serez fier.

 

3. Deux statuts en même temps : se stimuler par l’apprentissage

Vous avez un job plus ou moins stimulant qui vous a permis, au cours des dernières années, d’acquérir des connaissances dans votre domaine. Vous avez même développé une expertise qui vous permet d’en vivre. 

Pour votre projet, vous allez commencer à vous renseigner, à vous former sur un tas de sujets. C’est cet apprentissage qui va vous stimuler au quotidien. Il sera bénéfique évidemment pour votre nouvelle auto entreprise, mais aussi dans votre travail de tous les jours. Cette stimulation va vous donner envie d’accomplir des choses que vous n’auriez peut-être pas faites dans votre job quotidien. Vous allez gagner une certaine confiance en vous.

Toutes les choses que vous allez assimiler vont vous faire grandir. La responsabilité qui y est associée va vous emmener là où vous n’êtes jamais allé. Vous allez vous affranchir du rôle de simple salarié et prendre vos propres décisions. Quel bonheur ! Pouvoir mettre en place toutes les idées qui émergent dans votre tête. 

 

4. Cumuler deux statuts : garder un équilibre social

Tout le monde n’est pas fait pour travailler en tant qu’auto entrepreneur chez soi, seul ou entouré de sa famille. C’est vrai qu’il existe des espaces de coworking pour se retrouver avec d’autres entrepreneurs. 

Mais garder un travail de salarié, c’est avant tout maintenir un certain lien social. Vous continuez à discuter avec vos collègues, à partager votre quotidien avec d’autres personnes que votre cercle de proches. 

En étant freelance et salarié, vous pouvez garder un équilibre social. C’est un avantage pour ceux qui n’aiment pas la solitude et qui ont besoin d’interactions dans leur vie de tous les jours, de voir des visages, de se sentir entouré.

5. Freelance et travail en entreprise : en finir avec la routine

Ce paragraphe s’adresse à ceux pour qui la routine est pesante. Ce n’est bien évidemment pas le cas de tout le monde. Vous ressentez que votre vie est répétitive, tout comme votre travail de salarié. 

Un projet entrepreneurial peut redonner un coup de boost dans votre quotidien. S’adonner à une nouvelle activité pour développer un projet va vous stimuler. C’est cette stimulation qui va vous sortir de la routine. Votre esprit ne sera plus uniquement concentré sur ce qu’il connaît, mais aussi sur quelque chose de nouveau. 

Il suffit de peu pour donner un nouvel angle à votre vie. Alors, pourquoi pas faire le grand saut et choisir l’entrepreneuriat pour enfin créer quelque chose qui vous est propre.

 

Allier travail en freelance et travail en entreprise : ce qu’il faut retenir 

Pour tous les avantages énumérés ci-dessus, on vous conseille de vous lancer dans l’entrepreneuriat en ayant un autre travail à côté. Peut-être qu’un jour, vous réaliserez que c’est ce que vous voulez faire à temps plein et vous quitterez le salariat une bonne fois pour toutes. Se lancer dans de nouveaux défis va vous faire sortir de votre zone de confort. Et c’est à ce moment-là qu’en général on crée de belles choses.

Aujourd’hui, je peux vous dire que je (Louise) suis sortie de ma routine et que je me suis lancée dans un milieu que je ne connaissais absolument pas, mais qui m’a toujours fait rêver. Effectivement, avoir un job à côté m’a motivé à me lancer tout en sachant que si ça ne marchait pas tout de suite, j’avais une autre option. C’est donc l’esprit léger et plein d’idées que je me lance dans cette aventure. Gérer ce blog n’est que le début de ma vie d’entrepreneure. Je crois en moi, en ma soeur et toutes les personnes qui entreprennent. C’est en créant que l’on a des chances de réussir.

Évidemment il existe des catégories de jobs pour lesquelles ce n’est pas possible d’avoir les deux statuts. Mais dans la majorité des cas, c’est un projet envisageable.

Alors est-ce que l’entrepreneuriat vous intéresse, et si oui, est-ce que vous vous êtes déjà lancés, et comment vous l’avez fait ? Laissez un commentaire pour nous raconter votre parcours smile

👉 Vous voulez vivre de votre passion pour l’écriture ? La rédaction web est peut-être faite pour vous.

👉 Vous êtes intéressés par la vie de digital nomade à distance ? La formation Freemote de Ambroise Debret vous apportera toutes les réponses dont vous avez besoin.

👉 Vous avez peur de vous lancer seul, un.e coach peut vous accompagner dans votre projet.

Ebook Bonus

Merci d'avoir demandé votre ebook ! Il va bientôt arriver dans votre boite mail (n'oubliez pas de vérifier les spams 😉)

10 Questions Bonus

Merci d'avoir demandé votre guide ! Il va bientôt arriver dans votre boite mail (n'oubliez pas de vérifier les spams 😉)

Checklist Bonus

Merci d'avoir demandé votre checklist ! Elle va bientôt arriver dans votre boite mail (n'oubliez pas de vérifier les spams 😉)

Pin It on Pinterest