Le témoignage d’Audrey sur sa formation en rédaction web

article invité CSF par Audrey

Avez-vous déjà ressenti la sensation de n’avoir rien accompli dans votre vie ? Un sentiment de vide qui vous submerge, vous ne comprenez pas ce qui vous arrive. Pourtant, vous avez un emploi, un logement et peut-être même une petite famille. Les années passent, mais les choses ne changent pas. Vous êtes immergé dans votre perpétuelle routine quotidienne. Malgré une vie bien rangée, il vous manque quelque chose, qu’est-ce que cela pourrait bien être ? C’est ce que j’ai vécu et j’ai décidé de changer de vie ainsi que de me lancer dans une reconversion professionnelle. De quelle façon et par quels moyens j’y suis arrivée ? Dans cet article, je vous livre mon témoignage sur la formation en rédaction web que j’ai effectuée en cumulant mon emploi de salariée.

Mon introspection personnelle

Ma décision de reconversion professionnelle ne s’est pas faite du jour au lendemain. Non ! J’ai passé une année entière à essayer de comprendre ce que je voulais faire de ma vie. Depuis quelque temps, j’avais cette sensation de vide et quand je regardais en arrière, j’avais l’impression d’avoir loupé quelque chose. Alors que j’ai toujours su trouver du travail et obtenir le fameux CDI qui te permet d’être en sécurité pour ton avenir, ça n’allait pas.

J’ai commencé à me poser de plus en plus de questions : pourquoi je n’étais pas satisfaite de ce que j’avais ? Pourquoi est-ce que je m’ennuyais dans mon emploi alors que c’est un métier dynamique ? Vendeuse en boulangerie, c’est le poste que j’occupe à temps plein et je peux vous assurer qu’il y a toujours de quoi faire entre la vente du pain, la préparation du salé et le nettoyage.

Cependant, mon cerveau divaguait, pour m’occuper l’esprit, je me suis mise à la lecture. J’ai alors découvert le développement personnel et cela a changé ma vision des choses. J’ai appris à prendre soin de moi quotidiennement, à avoir de la gratitude et à voir le monde avec moins de négativités. Je ne me rendais pas compte que je développais un mal-être assez profond.

Une fois que j’en ai eu conscience, j’ai pris la décision de me lever à l’aube tous les matins afin de m’initier à de nouvelles activités pour mon bien-être (yoga, méditation, visualisation…). J’ai également fait une introspection sur moi-même, qui m’a permis de comprendre ce que je voulais faire de ma vie. Au fil des jours, mon état psychologique s’est amélioré et aujourd’hui, j’arrive à m’écouter.

La découverte de la formation rédaction Web de Lucie Rondelet

Toujours dans l’optique de prendre soin de moi, j’ai décidé de faire des recherches pour mon avenir professionnel. En effet, l’ennui que je ressentais à mon travail commençait sérieusement à me peser et je me demandais si ce n’était pas un signe de bore-out. Pourtant, l’ambiance n’y est pas mauvaise et cela se passe généralement plutôt bien. Je pense que la raison est que je n’ai tout simplement jamais trouvé ma voie et surtout celle qui puisse m’épanouir professionnellement.

En naviguant sur le Web, je suis tombé sur un article de blog qui parlait des métiers du digital. Cela a éveillé ma curiosité et c’est là que j’ai découvert la formation en rédaction web de Lucie Rondelet. J’ai tout de suite été attirée, alors je me suis mise à chercher de plus amples informations sur le sujet. J’ai épluché son site web et j’ai visionné toutes les vidéos de sa chaîne YouTube dont les témoignages d’anciens élèves. C’était une évidence, je voulais me reconvertir dans ce domaine.

Les freins qui m’ont empêchée de me lancer

Toute excitée, j’ai commencé à en discuter avec mon entourage, mais sceptiques, ils ont confirmé certaines craintes que j’avais. Je n’étais plus sûre de moi et je me suis laissée envahir par les questions :

  • N’est-ce pas une arnaque ?
  • Est-ce que je ne m’emballe pas trop rapidement ?
  • Vais-je arriver au bout de la formation ?
  • Est-ce que je vais réussir à vivre de ce métier ?
  • Vais-je perdre de l’argent ?

Toutes ces interrogations m’ont laissée dans le doute et m’ont fait perdre confiance en moi. J’ai alors abandonné l’idée en me disant que cette lubie me passerait.

Trouver sa raison d’être grâce à l’Ikigaï

Une année s’est écoulée et le confinement est arrivé. J’ai passé deux mois dans un petit appartement de 35 m² avec mon compagnon et mes animaux (un border collie et un lapin). J’ai très bien vécu cette période, j’étais sereine, pleine d’énergie et je ne m’ennuyais jamais.

En revanche, la reprise du travail a été difficile, j’ai compris que le métier de vendeuse en boulangerie n’était vraiment plus fait pour moi. Larédaction web restait toujours dans un coin de ma tête, mais j’ai voulu chercher plus loin et j’ai découvert l’Ikigaï.

C’est une philosophie de vie originaire du Japon qui consiste à trouver sa raison d’être et la joie de se lever tous les matins. Le principe étant de relever 4 points essentiels pour déceler le travail qui nous motivera chaque jour, il s’agit donc de lister :

  • ce que l’on aime faire ;
  • ce que l’on sait faire ;
  • ce pourquoi on pourrait être payé ;
  • ce dont le monde a besoin.

D’après les résultats que j’ai obtenus, tout correspondait au métier de rédacteur web. C’est-à-dire, le fait d’apprendre, d’aimer lire, de pouvoir voyager, de travailler dans le digital, de se sentir libre, d’organiser son planning soi-même, etc. En plus, c’est un domaine qui se développe, où il y a du besoin et de la demande. J’ai décidé de sortir de ma zone de confort et de me lancer. Les seuls risques que je prenais étaient d’acquérir des connaissances et de gagner en expérience. La formation propose un programme avec une formule liberté sur six mois qui me permettait de cumuler mon emploi en parallèle.

Comment j’ai cumulé un emploi et FRW : mon témoignage

La machine est lancée, je suis inscrite à FRW et je cumule un emploi. Ai-je fait une folie ? Eh bien non ! C’est la meilleure décision que j’ai prise de ma vie. Pour pouvoir avancer sur une formation en combinant son travail à temps plein et sa vie personnelle, il faut apprendre à s’organiser et à revoir ses priorités. Je vais vous témoigner comment j’ai réussi à aller au bout du programme sans perdre la motivation.

Mon organisation

Une bonne organisation est cruciale pour ne pas s’éparpiller. Mes méthodes, pour avancer dans la formation à long terme, ont été dans un premier temps, de me fixer des créneaux horaires. J’ai choisi de consacrer environ 1 h 30/2 h par jour à la rédaction Web et d’en faire une habitude. J’ai donc délaissé mes routines matinales de développement personnel par FRW pour la durée du programme. Cependant, j’ai conservé 30 min de sport quotidien, car j’en ai besoin. Ainsi, cela me permettait de pouvoir profiter de mes jours de repos pour me détendre sans culpabiliser étant donné que j’avais avancé.

Il est primordial également de ne pas brûler les étapes, de suivre la formation comme elle se présente, car chaque cours à son importance. Je lis également des bouquins sur l’entrepreneuriat et le digital pour compléter mes connaissances. D’ailleurs, je vous recommande « Le guide du rédacteur Web SEO freelance » de Lucie Rondelet qui vous expliquera les étapes pour créer votre activité. Le fait d’organiser son plan de travail ainsi que de créer des dossiers pour ses fichiers, vous fera gagner un temps précieux. C’est simple, si vous faites les choses au fur et à mesure, ne serait-ce qu’une petite action par jour, elle vous mènera vers la réussite.

Mes conseils pour rester motivé

Au début, peu importe le projet dans lequel on s’engage, la motivation est à son comble, mais elle ne dure pas. En effet, elle peut être chamboulée à tout moment par notre état émotionnel, notre humeur, par le cycle féminin, notre forme physique, etc. Dans ces mauvaises périodes, il ne faut pas se forcer à travailler ni s’en vouloir, mais écouter son corps et se reposer pour reprendre de l’énergie.

Je vous propose mes conseils afin de rester motivé jusqu’au bout :

  • Tous les mois, fixez-vous des objectifs et de petites actions quotidiennes afin de savoir dans quelle direction aller.
  • Instaurez des créneaux pour étudier et faites-en une habitude, la routine à aussi du bon.
  • Écoutez votre corps et n’hésitez pas à vous reposer quand vous en ressentez le besoin.
  • Revoyez vos priorités, reportez ce qui n’est pas important dans l’immédiat, mais conservez ce qui l’est, et ce dont vous avez besoin pour votre bien-être.
  • Triez vos dossiers et rangez votre bureau au fur et à mesure, un environnement sain est plus agréable pour se mettre à travailler.
  • Suivez le programme étape par étape, ne partez pas dans tous les sens, les cours ne sont pas classés au hasard.
  • De temps en temps, faites un point sur votre parcours et l’évolution que vous avez acquis depuis le départ. Vous serez surpris de ce que vous aurez appris au bout de quelques mois.
  • Faites du sport, profitez de vos amis ou de votre famille pour vous aérer la tête.

En bref

Me former à FRW a été pour moi une expérience très riche aussi bien intellectuellement qu’humainement. J’y ai trouvé un métier qui me passionne, un exutoire créatif et de belles rencontres. Je suis allée au bout de la formation et aujourd’hui, j’ai décidé de me consacrer à temps plein au job de rédactrice Web SEO. Mon témoignage confirme qu’une reconversion en parallèle de son travail est possible. Je recommande la formation rédaction Web de Lucie Rondelet les yeux fermés et je vous encourage vivement à vous donner les moyens de créer la vie dont vous rêvez.

Merci à Audrey pour sa participation et merci à vous d’avoir lu jusqu’au bout !

Pin It on Pinterest

Share This