Le travail salarié, vous connaissezؘ ! Depuis quelques années déjà, c’est la même rengaine : le réveil sonne, après avoir avalé votre café et déposé les enfants à l’école, direction les bouchons, le bureau, et les mêmes tâches répétitives. Cette routine métro-boulot-dodo vous pèse ! Vous aimeriez organiser votre temps, évoluer dans un environnement de travail apaisant et motivant ! C’est décidé, vous voulez travailler à la maison. Mais un problème persiste. Quelle profession pourriez-vous exercer et comment vous y prendre ? On vous en dit un peu plus juste en dessous.

Pourquoi travailler à la maison ?

Gagner en liberté

Il faut quand même reconnaître que le salariat a quelques avantages. Il apporte, notamment, une stabilité financière. Oui, mais voilà, ce n’est pas toujours un argument suffisant pour s’y complaire.

Travailler à la maison offre une forme de liberté différente. Cela permet de choisir son organisation. Vous avez une flexibilité presque sans limites sur vos horaires. Ainsi, si vous êtes plutôt du matin, vous pourrez travailler dès l’aube. Si, au contraire, vous préférez démarrer votre journée en douceur, rien ne vous empêche de faire des séances de travail plus tard le soir. Et pour les adeptes de la sieste digestive, aucun collègue ne vous regardera de travers si vous vous octroyez une petite sieste réparatrice après le déjeuner.

Concilier vie professionnelle et vie personnelle

L’organisation sur-mesure qu’offre le travail à la maison permet de concilier vie professionnelle et vie personnelle beaucoup plus facilement. Vous aurez la possibilité d’accompagner une sortie scolaire ou de garder votre enfant malade à la maison sans mettre en péril votre business agenda. Vous pourrez également caser facilement un rendez-vous médical dans votre planning, et même vous accorder un créneau sport quand bon vous semble.

Travailler pour soi

Travailler chez soi est parfois synonyme de travailler pour soi. C’est se donner la possibilité de choisir ses missions et ses clients. Il sera certainement difficile d’être trop sélectif au démarrage de votre entreprise. Mais une fois votre activité bien établie, vous pourrez vous permettre de travailler avec des personnes pour qui vous avez une réelle affinité professionnelle et choisir des projets en adéquation avec vos goûts et vos valeurs. Vous aurez également des tâches beaucoup plus variées puisque vous prendrez en charge tous les aspects de votre métier : de la relation client, à la création de valeur ajoutée, en passant par l’administratif. Certaines tâches vous plairont, sans doute, moins que d’autres. Mais vous aurez l’énorme avantage de ne pas tourner en rond et de ne pas tomber dans la routine.

Quel métier exercer et comment se lancer ?

Se renseigner pour faire le bon choix

Pour travailler à la maison, deux possibilités s’offrent à vous :

· le télétravail salarié ;

· le statut de freelance, ou travailleur indépendant.

La deuxième alternative vous donnera une plus grande flexibilité d’organisation.

Si votre choix s’oriente vers l’indépendance, la question cruciale va se poser : quel métier puis-je exercer en indépendant depuis mon domicile ?

Le choix du numérique semble judicieux car, en général, il y a seulement deux prérequis :

· un PC ;

· une bonne connexion internet.

Mais, dans le domaine du digital, le choix est vaste. Pour trouver un métier du web adapté à ce que vous aimez, le mieux reste de se renseigner auprès de personnes qualifiées. Des plateformes, telles que choisir-sa-formation, vous guident à travers des articles regroupant de précieux conseils.

Se former pour démarrer sereinement

Certaines activités professionnelles nécessiteront un approfondissement de vos connaissances voire une formation complète.

Les formations aux métiers du web sont très nombreuses. Difficile de s’y retrouver, de faire un choix, et surtout de se lancer. S’engager dans une formation, c’est en effet souvent un investissement financier, un investissement en temps, mais aussi un investissement moral. Cette formation qu’on a choisie, on y croit, on espère qu’elle nous mènera au bout de notre projet. Si ce n’est pas le cas, la déception peut être lourde.

Alors avant de choisir sa formation, on a besoin d’être rassurés, en recueillant l’avis d’anciens élèves par exemple. La formation a-t-elle répondu à leurs attentes ? Leur a-t-elle permis de passer à l’action ? Une fois convaincu par les témoignages, on peut se lancer sereinement.

Se faire coacher pour tenir ses objectifs

Bien souvent, en cours de formation, les idées commencent à fuser, on a plein de projets. Si par exemple, on se lance sur une formation en rédaction web, on est vite happés par l’univers du blogging. Et là, le piège peut être de vouloir tout faire en même temps : suivre la formation, trouver ses premiers clients, construire son blog, y mettre ses articles… Les possibilités sont vastes.

Pour se cadrer, faire appel à un coach business est souvent judicieux. Un coach business, c’est une personne qui vous guide tout au long de votre projet. Il vous aide à fixer des objectifs précis (et à les respecter !) et à gagner du temps en vous évitant l’éparpillement. Il est aussi là pour vous encourager et vous rebooster dans les moments de doute.

Avantages et inconvénients du travail à domicile

Choisir son rythme de vie

On l’a dit, travailler à la maison apporte une grande liberté d’organisation. Choisir votre rythme de vie en fonction de vos préférences et de votre énergie permet, indéniablement, d’être moins stressé. Le temps économisé sur les trajets, si vous vivez loin de votre travail, représente des minutes, voire des heures, gagnées chaque jour. Vous pourrez, par exemple, les utiliser pour savourer de longs petits déjeuners ou pour déposer tranquillement vos enfants à l’école en évitant la case garderie.

Vivre d’un métier passion

La quête de sens professionnel est, parfois, un enjeu majeur après plusieurs années de salariat. Travailler chez soi, et pour soi, c’est souvent faire le choix d’un métier qui nous ressemble et qui nous anime. Exercer un métier qu’on affectionne donne l’opportunité de valoriser des compétences personnelles, celles qui restent trop souvent dans l’ombre quand on occupe un job purement alimentaire.

Jouir d’une grande liberté géographique

Être cantonné au même bureau des années durant peut se révéler pesant à long terme. Travailler chez soi, c’est travailler au sein de son foyer, mais pas que ! Une multitude de possibilités s’offrent à vous. En véritable digital nomad, vous posez votre ordinateur portable dans un espace de co-working, chez un ami, à une terrasse de café, ou même à plusieurs centaines de kilomètres de votre résidence si vous souhaitez changer d’air.

Organiser son environnement de travail

Les bureaux sont parfois très impersonnels, les open spaces très bruyants. Pas toujours facile de se sentir bien dans des locaux qui ne nous appartiennent pas et que l’on ne peut pas aménager à sa guise. Chez vous, vous avez la possibilité d’agencer votre espace de travail pour vous y sentir bien. Vous pouvez, par exemple, tourner votre bureau vers la fenêtre pour profiter de la vue. Vous pouvez choisir de travailler dans le calme le plus complet ou alors mettre une musique d’ambiance.

Traverser des moments de solitude

Vous n’aurez plus votre collègue préféré à portée de main pour une pause-café ou pour raconter les progrès de votre petit dernier. Le travail à domicile peut, parfois, être synonyme de solitude. C’est un point important à prendre en compte. Êtes-vous capable d’avoir moins d’interactions humaines durant vos journées ? Cela ne signifie pas pour autant que vous êtes totalement coupé du monde. Vous échangez avec vos clients par téléphone et vous faites des points projets en visioconférence. Et n’oubliez pas que les espaces de co-working peuvent être une alternative pour changer de contexte de temps à autre.

Ne pas savoir se mettre de limites

La plus grosse erreur est sans doute de ne pas avoir de cadre horaire assez rigoureux. Certes, vous vous permettez des pauses pour des activités personnelles, mais vous pouvez aussi vous surprendre à consulter vos mails professionnels à 23 h 00, avant de vous coucher. L’important est donc de se fixer des créneaux de travail précis afin de ne pas empiéter sur votre vie privée.

Vous l’aurez compris, travailler à la maison apporte liberté et flexibilité. Pour démarrer ce nouveau mode de fonctionnement, l‘important est de :

· Vous renseignez sérieusement.

· Suivre une formation de qualité qui correspond à vos attentes.

Ainsi, vous effectuerez ce formidable virage du travail à la maison dans les meilleures conditions.

Un grand merci à Christelle Facon pour cet article invité !

Pin It on Pinterest

Share This