La formation en ligne CPF, c’est un peu la solution idéale pour toute personne souhaitant apprendre une nouvelle compétence. Que ce soit pour se reconvertir professionnellement ou pour ajouter une corde à son arc, le CPF devient THE opportunité à saisir. Mais les arnaques au CPF sont aussi légion, alors comment faire pour en bénéficier sans se faire avoir ? Explications, tuto et conseils spécialement pour vous !

Comment connaître son solde CPF ?

Inutile de commencer par le déjà vu partout “le CPF, c’est quoi ?”. On en a tellement entendu parler ces dernières années que même l’Inuit dans son igloo est au courant. Ce qui nous intéresse davantage, c’est comment consulter ses droits formation. Il existe énormément de sites différents et c’est justement là qu’il faut faire attention. Le site officiel est donc moncompteformation.gouv.fr/.

D’ailleurs, une bannière “alerte à la fraude” le précise bien dès l’arrivée sur le site. Vous ne devez JAMAIS donner vos identifiants, email et numéro de sécurité sociale que ce soit par téléphone, par email ou en présentiel. Les tentatives d’arnaques CPF sont nombreuses.

Pour connaître votre solde CPF, vous devez vous connecter ou créer un compte. Vous pouvez vous identifier avec France Connect pour plus de sécurité. Vos droits sont ensuite directement visibles mais vous pouvez aller dans l’onglet Droits pour avoir plus de détails. Vous avez accès à l’historique par année depuis 2015, date à laquelle le CPF a été créé.

À noter : le compte CPF est crédité vers la fin de chaque premier trimestre de l’année, soit entre avril et juin. Dans la majorité des cas, le compte est crédité à hauteur de 500 € par an pour un travail à temps plein et dans la limite de 5 000 € au total. Pour un salarié non qualifié, le montant peut aller jusqu’à 800 €. Si vous êtes dans le secteur public, le calcul est différent et vous devez voir ça directement avec votre employeur.

Important : Il n’y a pas de délai pour utiliser son CPF. Ne faites pas confiance aux personnes peu scrupuleuses qui vous conseillent d’utiliser vos droits maintenant.

Comment savoir si une formation est éligible CPF ?

C’est là où l’affaire se complique (un peu) ! En théorie, la démarche est simple : vous pouvez chercher une formation éligible CPF dans l’onglet Recherche, sur le site officiel.

Il vous suffit alors de taper un mot-clé dans la barre de recherche, puis de sélectionner Formation en centre ou à distance.

En pratique, ce n’est pas toujours aussi simple. Car bien souvent, lorsque vous lancez la recherche :

  1. Vous avez 0 résultat : euh oui…, c’est bizarre, il me semblait que la formation en question était éligible…
  2. Vous avez 36 000 résultats : euh oui… c’est laquelle du coup ?

Alors pourquoi ? Parce que l’organisme de formation porte parfois un autre nom et qu’il n’est pas toujours évident de filtrer parmi les résultats.

Si vous ne trouvez pas, rendez-vous sur le site de la formation que vous souhaitez suivre et vérifiez qu’elle est bien éligible CPF. Ce n’est pas indiqué ? Demandez au formateur par email au cas où, ce sera aussi l’occasion de s’assurer de sa disponibilité. Important lorsqu’il s’agit de bien choisir sa formation !

Si la formation est éligible, le formateur vous indiquera la marche à suivre. Sinon, à vous de voir si l’éligibilité CPF est un critère de taille pour vous ou non. Ce n’est pas toujours la meilleure des options (c’est ce que nous verrons ensuite).

Utiliser son CPF pour suivre une formation : le tuto complet

Pour utiliser votre CPF, vous devez créer un dossier d’inscription. Et ce, avant d’acheter la formation !

Voici comment faire :

  1. Se connecter ou créer son compte sur le site moncompteformation.gouv.fr.
  2. Aller dans la fiche de l’organisme de formation souhaitée (onglet Recherche). Vous aurez accès à toutes les informations détaillées.

Attention : il se peut que le prix indiqué soit différent de celui annoncé sur le site de la formation. En effet, le CPF a un coût pour le formateur en raison de toutes les charges administratives. La formation en ligne CPF est souvent plus chère. Cela peut varier de quelques centaines d’euros. Si tel est le cas, je vous conseille de bien évaluer la nécessité d’utiliser votre CPF car ce n’est pas forcément valable si votre solde est faible.

  1. Cliquez sur Créer mon dossier d’inscription en choisissant vos dates si besoin.
  2. Vérifiez et complétez les informations personnelles manquantes (email, adresse, objectif de la formation, etc.), puis cliquez sur Envoyer mon inscription.

Votre demande d’inscription est validée. Vous devez attendre que l’organisme de formation confirme par email.

  1. Dès réception de l’email de confirmation (dans les 48 h), connectez-vous sur votre compte CPF et allez dans l’onglet Dossiers pour finaliser l’inscription (vous avez 4 jours pour le faire).
  2. Cliquez sur le dossier correspondant à la formation, vérifiez les informations puis cochez la case “Je donne mon accord pour mobiliser mes droits formation”.
  3. Validez et/ou payez le reste.

Se former en ligne gratuitement avec le CPF : est-ce toujours une bonne idée ?

Le CPF est donc une occasion en or de se former gratuitement ou presque. De plus, il permet d’accéder à une multitude de formations en ligne ou en présentiel, quel que soit le domaine d’activité.

Cela peut vous servir pour apprendre un nouveau métier lors d’une reconversion professionnelle ou simplement pour ajouter une corde à son arc.

Par exemple, c’est l’occasion d’apprendre :

  • une langue étrangère ;
  • un instrument de musique ;
  • le permis de conduire ;
  • le home staging ;
  • l’orthographe ;
  • un logiciel informatique, etc.

Vous pouvez même l’utiliser pour faire votre bilan de compétences.

C’est aussi une vraie aubaine pour les formateurs qui peuvent décupler leur chiffre d’affaires. Les candidats n’hésitent plus à passer à l’action. Sans compter qu’avoir l’aval de l’État est un gage de sérieux.

Mais comme dans toute bonne chose, il y a l’envers du décor. Le CPF présente aussi des risques qu’il convient de prendre en considération. Explications.

Pour le particulier

  • La formation est parfois plus chère avec le CPF. On l’a vu, faire les démarches représente un investissement certain pour les entreprises, ce qui occasionne des frais supplémentaires. Pensez bien à demander au formateur le prix avec et sans CPF.
  • Se former gratuitement, c’est aussi le risque d’être moins engagé envers la formation. Imaginez que vous déboursez 2 000 € de votre poche en ayant économisé depuis des mois. Vous allez forcément vouloir rentabiliser la formation le plus vite possible, votre motivation est au top ! D’un autre côté, seriez-vous autant motivé si cette même formation était 100 % gratuite ? Pas sûr…

Pour le formateur

  • Rendre sa formation éligible CPF est un parcours du combattant sur le plan administratif. De plus, les conditions sont strictes pour obtenir ce précieux César. C’est pourquoi tant de formateurs ne veulent pas entendre parler du CPF, malgré l’augmentation certaine de leur chiffre d’affaires.
  • Le formateur n’est pas payé tout de suite car il doit attendre la sortie officielle de la formation. Ensuite, il y a encore un délai non négligeable pour qu’il récupère son argent. Autant dire qu’il ne faut pas être pressé !

En conclusion, utiliser son CPF pour se former est une excellente opportunité que vous devez saisir. Les formations sont nombreuses, les domaines multiples, autant en profiter ! En revanche, vous ne devez pas voir uniquement par le CPF. Vous voulez apprendre une langue étrangère ? Ne choisissez pas votre formation parce qu’elle est éligible CPF ! Ça ne doit pas être le critère n°1. Si elle l’est, tant mieux mais sinon, trouvez un moyen de la financer autrement. D’autant plus que les formateurs sont nombreux à proposer le paiement en plusieurs fois sans frais.

Maintenant que vous savez tout sur les formations en ligne CPF, à vous de vous lancer !

Un grand merci à Priscillia Goulesco de jaimemonmetier.com pour la rédaction de cet article. Et merci à vous d’avoir lu jusque là.

Pin It on Pinterest

Share This